L’évolution sociale de PIZAY

Evolution du nombre d’habitants

evolution

En 1655 :  ~ 150 habitants.
De nos jours, la population est passée à ~ 800 habitants.

Les Patronymes les plus anciens

Présences des patronymes les plus anciens

  • Grillet : 1664
  • Gros : 1713-1990
  • Gagneux : 1730_1945
  • Vernay : 1648-1852
    Au milieu des années 1600, on comptait 40 familles qui formaient 150 habitants.

Relevé des noms de famille selon les différents quartiers ou lieux-dits
1896

1901

On retrouve la plupart de ces noms de famille très souvent dans les délibérations de conseil municipal ou communal tout au long des années depuis 1820, ils ont donc joué un rôle important dans la vie et l’évolution du village.

On retrouve surtout les noms de Martel, Deville, Cochet, Monnet, Raccurt, Janin, Gros, Péguet, Bouvier, Baude, Méant…

Les Métiers

Le recensement des métiers nous permet d’établir un profil socio-économique du village. Il nous permet de voir son évolution et notamment la manière dont les habitants faisaient vivre Pizay. A travers ces relevés nous ne pouvons ignorer que Pizay à été touché progressivement par l’industrialisation qui fait émerger de nouveaux métiers. Pizay n’a pas échappé au phénomène de la mécanisation agricole qui a fait diminuer, voire disparaître, de petits cultivateurs au profit des plus gros. Ces recensements se basent sur les relevés de 1896, 1901, 1936, 1962 et 1968.

Nous avons, à chaque fois classé les métiers selon les domaines agricoles, artisanaux, industriels et autres. Le recensement de 1896 est le plus anciens que nous ayons, on y retrouve surtout des cultivateurs et leur domestiques, ainsi que quelques artisans.

Les Métiers recensés en 1896:

  • Cultivateurs (domestiques inclus) : cultive les champs
  • Garde champêtre : fonctionnaire ayant pour mission la protection de la campagne. Selon le pays, le garde champêtre peut être un agent de police, un militaire, un gendarme, ou un garde forestier campagne (les gardes champêtres sont supprimés dans les années 1920 suite à la réorganisation de la police).
  • Cantonnier : ouvrier préposé à l’entretien des routes ou des voies ferrées et de leurs abords.
  • Maréchal : domestique chargé de soigner les chevaux
  • Maréchal ferrant : artisan dont le métier consiste à ferrer les pieds des chevaux et autres équidés et à s’occuper de leur parage. Le ferrage des bovins de trait est aujourd’hui rarement pratiqué.
  • Charron : artisan qui fabrique des charrettes et autres moyens de roulage, avec une spécialité: la fabrication et réparation des roues.
  • Curé
  • Meunier : achète son blé, le transforme en farine et en fait le commerce.
  • Marchand forain : marchand qui se déplace avec sa marchandise
  • Marchand de bestiaux
  • Instituteur
  • Maitresse de couture
  • Domestique : serviteur ou employé de maison

metiers 1901-1936


metiers 1962-1968


Visites Pastorales de 1655

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s