Les puits

Les puits comme les fours sont des éléments essentiels dans la vie rurale. Source d’entraide et de solidarité, ils faisaient partie des éléments fondamentaux fournissant l’eau nécessaires au village.

Le puits est une construction ancestrale et le premier moyen universel servant à puiser l’eau.

A Pizay, le manque d’eau était relativement important.
Avant l’arrivée de l’eau courante en 1937, il n’y avait que deux alternatives pour trouver une source d’eau : le puits et la citerne.

L’un des puits les plus profond du village se trouve dans le quartier du Mas Péguet et mesure 42m de profondeur. Il s’agissait d’un puits de quartier pour lequel les habitants avaient un « droit » d’utilisation.
Les recherches ont dénombré environ une vingtaine de puits : deux appartenant à la commune, sept à des hameaux et les autres destinés à utilisations individuelles.

Rares sont ceux qui sont encore utilisés, la plupart étant bouchés pour des questions de sécurité.

Puits communal

 

 

Les puits sont constitués d’une margelle en pierre surmontée de piédroits en fer forgé, supportant le rouleau à manivelle.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s